Uru

 

L'origine de l'arbre à pain

Ceci se passait il y a très longtemps lorsque sévissait une grande famine dans l'île de Raiatea (Ciel lointain).
Ruata'ata (Homme fosse) et son épouse Ru mau ari'i (Véritable précipitation royale) se lamentaient sur le sort de leurs quatre enfants, une fille et trois garçons. Ils n'avaient plus que la terre rouge à leur donner comme nourriture. Ils décidèrent alors de conduire leurs enfants affamés à une caverne dans les montagnes pour y manger des fougères.
Un soir Ruata'ata dit à son épouse : "0 Rumauari'i, lorsque tu t'éveilleras demain matin, va dehors et tu verras mes mains qui seront des feuilles, regarde mon corps et mes bras qui seront un tronc et des branches, et mon crâne qui sera un fruit rond.
Ruata'ata sortit et sa femme ne comprit pas ses paroles. Le matin, de bonne heure, elle se leva et constata que l'entrée de la caverne était ombragée par un arbre splendide.
C'est alors qu'elle comprit le sens des paroles de son mari qui s'était changé en arbre à pain par désespoir de voir sa famille sans nourriture, et, tout en pleurant, elle ramassa les fruits pour nourrir ses enfants.
De cette vallée de Raiatea, appelée Tua 'uru (Place de l'arbre à pain), l'arbre se propagea rapidement et fut une inépuisable réserve de nourriture pour toutes les îles.



Tiré de "Légendes polynésiennes - Gravures sur bois", Texte de D. et R. Koenig, A. Peni, J. Poroi, V. Richaud. Inspirés de "Tahiti aux temps anciens" et de "Océania". Editions HAERE PO NO TAHITI 1992