Les culottes du dimanche: Une enfance sans frontières des îles Marquises au monde

 

teaki_01

 

 

Dès les premiers chapitres du roman de Teaki , je suis amené à revivre un peu ma propre vie de bohème, mais aussi et surtout à cogiter réfléchir  sur cette blessure que je porte en moi : Mururoa  

"…Personne ne leur dit  que la radioactivité gangrène les peaux, les cellules, les gènes. Ils peuvent se baigner dans le lagon mais doivent s’essuyer avec un paréo pour ne pas absorber les ions impurs avec une serviette éponge. Le cuisinier fait à manger en dessalant l’eau lagon. Chacun ingère des doses radioactives sans se rendre compte qu’ils contaminent leur sperme et les ovaires de leurs compagnes. Leurs gènes portent le poison et le transmettre aux générations suivantes. Comment imaginer l’hécatombe ?..."

 

Je vous invite à voyager avec Teaki....Je continue mon voyage en espérant que ma descendance se porte bien, jamais je n’oublierai les souffrances du peuple polynésien et des mes camarades civils et militaires de Fangataufa et Mururoa. 

 

 

teaki_04

 

Le roman de Teaki Dupont-Teikivaeoho est disponible sur Amazon